«Aider nos clients à devenir de meilleurs investisseurs»

114
0
Share:

Interview de Charles Henri Sabet, Chief Executive Officer, FlowBank
Par Marine Ulrich – Photos: Karine Bauzin

En quelques mois seulement, la nouvelle banque en ligne FlowBank s’est installée sur la place financière, a reçu l’agrément de la Finma et a développé plusieurs applications de trading à destination des particuliers des professionnels. Charles Henri Sabet, son fondateur, n’en est pas à son coup d’essai. Dans les années 2000, il s’était déjà illustré en créant Synthesis, rachetée ensuite par Saxo. Avec FlowBank, il entend bien renouveler l’univers de la banque en ligne. Il s’en explique.

Qu’est-ce qui vous a incité à créer FlowBank?
Charles Henri Sabet: Je souhaitais profondément revenir en Suisse. Un retour aux sources qui s’est fait pour des raisons personnelles mais aussi parce que la Suisse est une marque de confiance à l’échelle internationale dans le domaine bancaire. Je l’ai constaté ces douze dernières années. L’idée de créer FlowBank m’est venue naturellement, comme le « flow » qui la caractérise. Le « flow », c’est une sensation, c’est l’état intense de concentration que j’atteins dans le trading, au moment où tout paraît clair et que les choses coulent simplement.

Quels défis souhaitez-vous relever avec FlowBank?
Mon ambition est de simplifier et de fluidifier l’accès à l’investissement. Cela passe tout d’abord par une expérience utilisateur plus intuitive, mais il s’agit également de proposer une tarification abordable. Enfin, il est fondamental de faciliter l’accès à l’information et à l’éducation de nos clients.

Quel est le constat du marché sur la base duquel vous êtes parti pour créer FlowBank?
J’ai constaté une tendance de plus en plus prononcée à vouloir prendre le contrôle de son avenir financier. L’ère de la digitalisation vient à point nommé. Je souhaite dans ce contexte participer le plus possible à cet effort et aider nos clients à faire fructifier leurs économies.

Comment entendez-vous vous distinguer par rapport à vos principaux concurrents que sont Swissquote, N26 ou encore Revolut?
Je pense qu’il y a des parts de marché à prendre pour tous. Je souhaite amener ma pierre à l’édifice en proposant une alternative. Notre modèle d’affaires nous permet de proposer des tarifs très compétitifs, même pour des portefeuilles de petite taille. Enfin, la grande différence avec des plateformes comme N26 ou Revolut est que FlowBank est une banque réglementée par la Finma, ce qui n’est pas leur cas.

FlowBank se donne pour mission de «renouveler l’univers de la banque en ligne» en proposant une expérience d’investissement différente et en misant sur la garantie et la sécurité du «Swiss made». Qu’est-ce que le «trading nouvelle génération»?
Grâce à la technologie, le chemin à parcourir pour placer un ordre de bourse est simplifié à l’extrême. Les titres favoris des clients particuliers sont mis en avant et représentés par l’icône de la marque. En seulement trois clics, l’ordre de bourse est passé. Le client peut également visualiser son portefeuille, ses positions et ses performances de manière très simple et ludique.

Pourquoi devrait-on considérer FlowBank comme « LA » banque de demain?
Nous vivons dans un monde où la transformation digitale s’applique à tous les domaines. FlowBank répond à cette demande. L’une de nos missions est d’aider nos clients à devenir de meilleurs investisseurs. Cela passe par le partage de matériel éducatif sur les marchés mais également par le partage d’idées d’investissements. Il ne s’agit pas de conseil car nous sommes du côté de l’exécution, mais nous voulons donner à nos clients les meilleurs outils afin qu’ils puissent gérer leur épargne de manière optimale, sans forcément passer par leur banquier.

FlowBank se veut moderne et accessible à tous. Est-ce compatible avec une offre de services à destination à la fois de clients privés et de clients institutionnels?
Nous offrons une plateforme de trading multi-classes d’actifs, avec un système de garde intégré, de compensation et de services post-trade. Nous menons nos clients à un niveau de performance inégalé et à des prix compétitifs. Efficacité, simplicité et sécurité : ce sont des mots d’ordre qui s’adressent tant à une clientèle privée qu’institutionnelle.

Votre leitmotiv : le « flow », comment cela se traduit concrètement chez l’investisseur?
Je dirais qu’atteindre le « flow », cet état ultime de concentration, est essentiel tant pour les investisseurs que pour les athlètes qui pratiquent leur sport à haut niveau. Notre ambassadrice, Elina Svitolina, actuelle numéro cinq mondiale du tennis féminin, est l’incarnation parfaite des valeurs de FlowBank : détermination et prise de risque calculée, des qualités payantes tant sur le court que dans la vie. Comme elle me l’a expliqué récemment au cours d’une conversation au sujet de nos valeurs communes. « En fin de compte, me disait-elle, ce que nous voulons c’est gagner. Pour atteindre nos objectifs nous devons élaborer des tactiques judicieuses, faire attention aux moindres détails sans perdre de vue la situation globale, et prendre des risques ».

Quels sont les marchés et les produits financiers auxquels on peut avoir accès grâce à FlowBank?
Nous offrons un accès aux marchés financiers où que vous soyez et à plus de 50’000 produits, à savoir actions, ETF’s, obligations, options, futures, forex, matières premières, CFD’s, etc. Nous offrons également un accès aux dernières actualités financières, grâce à des analyses quotidiennes de nos experts. Nous proposons également des webinars réguliers dans un but éducatif, pour informer nos clients et les sensibiliser aux enjeux et sujets importants en matière d’investissement.

Comment garantissez-vous un meilleur rendement et une meilleure performance que vos concurrents?
Nous permettons à nos clients de s’exprimer très rapidement via notre application et à des conditions très compétitives. Un bon timing et des coûts bas sont une valeur ajoutée importante à la performance qu’ils effectueront.

Vous avez prévu d’ouvrir des bureaux à Zurich et de vous développer à l’international. Quel est l’intérêt pour une banque digitale 100% en ligne?
L’intérêt d’ouvrir un bureau à Zurich est de fournir un service dédié à la clientèle de qualité, et cela 24h / 6 jours. Actuellement basé à Genève, notre service clientèle est multilingue et opère uniquement depuis la Suisse, condition inégalable pour maintenir le niveau du label « Swiss made ». Ouvrir des bureaux à Zurich et à l’étranger nous permettra de renforcer nos perspectives d’une croissance rapide à court et moyen terme.

Vous foncez ! FlowBank a, en quelques mois seulement, reçu l’agrément bancaire, et développé deux applications, une à destination des clients privés (FlowBank) et une à destination des clients institutionnels (FlowBankPro). Quels sont vos prochains objectifs de développement et leviers de croissance?
Notre positionnement est clair : fournir à une clientèle de plus en plus « connectée » une expérience similaire à celles des nouvelles plateformes d’investissement en ligne tout en offrant la sécurité d’une banque suisse. Alors que la concurrence dans l’industrie de la finance reste exacerbée, notre positionnement est résolument différencié.
Cette offre « Execution Only » couvre à la fois les besoins des investisseurs particuliers, des traders chevronnés mais aussi des professionnels en Suisse et à l’international. Nous tentons de réponde à ce que nous appelons les exigences 3C «cost, convenience, and communication». En effet, la plupart des investisseurs souhaitent des coûts de transaction les plus compétitifs possibles et une expérience utilisateur la plus fluide possible. Et cela tout demeurant maître de leurs décisions d’investissement. Ils veulent être informés, apprendre, avoir accès aux meilleures informations et le plus rapidement possible. Nous devons dès lors mettre en place une boîte à outils afin que nos clients deviennent de meilleurs investisseurs.
Dans les prochains mois et trimestres, nous allons continuer à développer nos applications, afin de répondre aux besoins d’une clientèle de plus en plus exigeante. Nous allons également développer des outils afin de faire grandir notre communauté d’investisseurs et de partenaires, ce que nous appelons notre « market place ». Il est également prévu l’ouverture d’un bureau à Zürich et aussi à l’étranger.

La crise du COVID a-t-elle changé la donne et créer une plus forte attractivité envers la banque en ligne?
Je pense que la crise du COVID nous a tous appris à évoluer et innover dans nos modèles d’affaires. Et pour une entreprise, innover ce n’est pas un choix, c’est une nécessité ! De nombreuses sociétés établies sont actuellement confrontées à la disruption et la banque en fait partie. C’est dans ce sens que l’attractivité vers une banque en ligne est en hausse ces dernières années. La situation sanitaire vient renforcer cette tendance dans la mesure où les déplacements sont provisoirement compliqués.

Charles Henri Sabet est le fondateur et le directeur général de FlowBank, qu’il a créé pour proposer une nouvelle expérience aux investisseurs dans l’univers du courtage en ligne. C’est un domaine qu’il maîtrise d’autant mieux qu’il s’y est déjà illustré dans le passé. Trader de formation, après une courte carrière de joueur professionnel de backgammon, passé notamment par Credit Agricole Genève et SBS, Charles Henri Sabet a créé Synthesis Bank en 1999. L’établissement était alors l’une des toutes premières banques en ligne sur le marché suisse. Saxo Bank en a finalisé l’acquisition en 2008. Jusqu’à cette date, Charles Henri Sabet en avait assuré la présidence.

Share: