«Chez AWAP, le gérant crée son propre pack en fonction de ses besoins»

758
0
Share:

Interview de Anne-Sophie Tourrette, Co-fondatrice, AWAP

Par Elsa Floret

Avec ses services proposés à la carte, AWAP compte une cinquantaine de gérants, fin décembre 2021 et vise la centaine d’ici l’échéance FINMA 2022. Plutôt qu’une plateforme de gestionnaires de fortune indépendants, Anne-Sophie Tourrette, sa cofondatrice, préfère définir AWAP comme un cercle, qui privilégie l’ouverture et la coopération.

Il y a dix ans, AWAP naissait sous l’impulsion de trois gérants. Depuis, une cinquantaine de gérants a rejoint la plateforme. Comment la gamme de services d’AWAP s’est-elle développée avec le temps ?
Anne-Sophie Tourrette: Nous sommes en permanence à l’écoute des gérants indépendants et lorsqu’un besoin naît, nous cherchons des solutions, tout en respectant les obligations découlant de la LEFin-LSFin. Notre principe est de toujours proposer plusieurs prestataires par service, afin que chacun trouve la personne ou l’entité avec laquelle il a le plus d’affinité. L’objectif de la gamme de service est de couvrir l’ensemble des besoins ainsi que de répondre aux exigences réglementaires.

Quel type de services propose AWAP ?
En plus de la domiciliation, la téléphonie, l’asset management, etc., la société ou le gestionnaire de fortune peut souscrire à différents services liés à nos partenaires en fonction de leurs besoins du moment. Par exemple, avec le Pack Création, lorsqu’AWAP accompagne le gérant dans ses premières démarches en tant que société indépendante. Il s’agit d’une aide à la création des statuts, de l’enregistrement chez le notaire, de l’aide à la préparation du dossier pour la demande d’agrément, de la définition de la charte et des valeurs de la société et éventuellement de la création d’un site web vitrine, etc.  Ou encore le Pack Directives 2023 avec l’établissement de directives internes clés pour la compliance, la gestion des risques, la délégation des tâches, etc. Le gérant a le libre choix de créer son propre pack en fonction de ses besoins.

Qu’est-ce qui attire les gérants chez AWAP ?
Une solution simple et peu coûteuse qui ne ponctionne pas leurs actifs sous gestion, mais aussi et surtout la participation à un modèle coopératif, le networking, la possibilité de trouver des solutions évolutives.  Des services sur mesure, des partenaires fiables et surtout, des services à la carte !

Il y a cependant de la concurrence dans ce domaine. De nombreuses plateformes existent, notamment à Genève…
Nous ne sommes pas une plateforme ! Nous préférons la notion de «cercle». Contrairement aux plateformes, nous ne ponctionnons pas de marges sur les encours des gérants et ces derniers ont le choix de leurs prestataires. Ainsi, ils peuvent prendre leurs propres décisions. Ils payent un abonnement pour avoir accès aux prestataires de services affiliés à ce « cercle » à des tarifs préférentiels.

Vous visez la centaine de membres avant l’échéance FINMA 2022 avec la mise en conformité de tous vos membres. Allez-vous atteindre votre objectif ?
Nous en sommes persuadés ! Cela peut paraître optimiste, mais nous sommes convaincus que notre modèle de «cercle», ouvert et coopératif, est l’avenir des gérants de fortune indépendants.

Vous qui accompagnez les gérants, quelles sont les difficultés majeures auxquelles ils sont confrontés dans leur démarche d’assujettissement ?
Leur plus grande difficulté est de pouvoir commencer les démarches avec tous les éléments à disposition. Tout d’abord, il faut pouvoir s’entourer de prestataires de premier ordre. Ensuite, ils peuvent bénéficier de l’expérience d’autres gérants pour permettre une comparaison des dossiers pour qu’ils soient mieux préparés.

Avec la date de limite de dépôt des dossiers auprès de l’organisme de surveillance fixée au 30 juin 2022, observez-vous une accélération des dépôts de dossier d’assujettissement de la part des gérants, membres d’AWAP?
Certains membres ont déjà reçu leur autorisation ! D’autres s’apprêtent à présenter leurs dossiers et une grande majorité travaille dessus en ce moment. Chez AWAP, nous avons pris les devants et nous aidons nos membres afin qu’ils puissent présenter leur dossier auprès des organismes de surveillance avant cette date « limite » du 30 juin 2022.

Les 47 gérants d’AWAP gèrent 2,3 milliards de francs. AWAP, qui n’exige pas de minimum sous gestion pour intégrer la plateforme, accueille-t-elle des gérants nouvellement créés ?
Nous continuons en effet à onboarder des gérants nouvellement créés. Ce n’est pas une majorité, mais ces gérants qui se lancent en 2022 sont enthousiastes de pouvoir laisser de côté l’aspect administratif afin de pouvoir se dédier « uniquement » au corps de métier… A fin décembre, nous accueillons plus d’une cinquantaine de membres.

Votre «cercle» est-il réservé aux gérants genevois ?
Absolument pas! Nous avons des sociétés membres ou des gestionnaires basés tant sur Genève que dans les cantons de Vaud et du Valais. Notre infrastructure et nos outils technologiques, dont bénéficient les gérants du « cercle », leur facilitent le quotidien, et cela, peu importe l’endroit où ils sont basés. Qu’ils préfèrent la montagne ou la mer, ils disposent de tous les outils, pour interagir avec leur clientèle de manière sécurisée. L’un des nôtres se trouve d’ailleurs au Portugal…

Pour intégrer AWAP, faut-il tout de même signer un contrat de bail, même si l’on n’utilise pas un bureau physique à Genève et que l’on préfère travailler depuis chez soi?
Le gestionnaire de fortune n’a pas besoin d’être locataire au 4 rue du Mont-Blanc pour faire partie du «cercle». Certains sont présents physiquement chez nous, d’autres ont leurs propres locaux. Ceux qui le souhaitent peuvent simplement être domiciliés chez AWAP et utiliser, en cas de besoin et à la carte, l’une de nos salles de réunion.

Anne-Sophie Tourrette possède plus de 30 ans d’expérience dans les plus grands groupes bancaires suisses et internationaux entre New-York, Paris, le Luxembourg et Genève. Elle a été nommée en 2007 « Citywealth Platinium Advisor » parmi 100 spécialistes européens dans le monde de la finance, du conseil et de la gestion de fortune.
En 2008, elle lance AdvisorOne, structure indépendante de gestion de fortune. En 2011, avec 3 associés, elle cofonde AWAP, communauté de service dédiée aux gérants de fortune. Depuis 2019, elle accompagne des femmes en finance en leur proposant des programmes de formation sous forme de webinars, masterclass et cours privés.

 

Share: