Dernière ligne droite avant 2022

632
0
Share:

L’actualité de la période comprise entre Noël et le Jour de l’An n’est pas bien riche. Je vous propose ainsi de nous intéresser ce matin à ce qui a fonctionné cette année en Europe. Pour cela, je vous glisse ci-dessous le top/flop de l’année, dans la catégorie des grandes capitalisations du Stoxx Europe 600 (avec une capitalisation boursière supérieure à 5 milliards de dollars).

Top/Flop des grandes capitalisations du Stoxx Europe 600 en 2021

Du côté des grands gagnants de l’année, un premier élément saute aux yeux : pour battre le marché, il fallait regarder en direction des valeurs nordiques puisque ces dernières dominent nettement le top10. Plus de la moitié de ce classement est effectivement composée de sociétés scandinaves avec six entreprises suédoises. Raison de plus de ne pas se cantonner qu’aux titres français et de sortir des sentiers battus (pour cela, vous pouvez compter sur notre Stock Screener !). Autre enseignement, les valeurs industrielles sont bien représentées dans le palmarès des meilleures progressions. Celles-ci tirent profit de la reprise économique, ce qui est généralement synonyme d’une hausse des carnets de commandes. C’est le cas pour Nibe Industrier (systèmes de chauffage), Epiroc (équipements de forage), VAT Group (vannes et soupapes) et Addtech (équipements électroniques).

S’il fallait cartographier ces 10 entreprises, voilà à quoi ressemblerait ce Top10 par rapport à la moyenne du Stoxx Europe 600.

Ces dix sociétés ont donc un bilan plus solide que la moyenne, sont plus rentables, publient globalement au-dessus des attentes, affichent des taux de croissance élevés et ont révisé leurs objectifs durant l’année. En revanche, les analystes sont partagés sur le potentiel en bourse du fait de leur généreuse valorisation.

A la baisse, les secteurs sont plutôt variés avec les parcs éoliens (Orsted, Siemens Gamesa Renewable), la consommation (Ocado Group, Allegro), la santé (Grifols, Ambu) ou encore la grande des familles des valeurs technologiques (Worldline, Just Eat Takeaway, Ubisoft).

Maintenant, si l’on regarde les caractéristiques générales du Flop 10, on constate un potentiel (malgré une dispersion des avis importante) et des multiples de valorisation plus favorables que la moyenne, ce qui est plutôt logique puisque l’on parle de valeurs a priori délaissées. Il faut toutefois souligner un décalage important des révisions de bénéfices et du chiffre d’affaires, signe que ces dossiers ont généralement déçu les investisseurs avec leurs performances financières, ce qui est d’ailleurs mis en relief avec la note « qualité des publications ».

Refermons cette parenthèse dédiée aux Notations Surperformance, qui, je l’espère, vous aura donné envie d’exploiter nos outils, pour nous concentrer sur la semaine qui s’ouvre et qui s’annonce particulièrement légère puisqu’aucun événement majeur n’est prévu d’ici le décompte de la Saint-Sylvestre.

Les places asiatiques débutent la semaine dans le rouge, mais avec des baisses modérées, à l’image du Nikkei qui limite son repli journalier à 0.37%. A l’aurore, les indicateurs avancés du CAC40 pointent vers une ouverture autour de l’équilibre.

Les temps forts économiques du jour

Les places de Londres et de Toronto seront fermées aujourd’hui pour un jour férié. Les ventes au détail au Japon ont progressé de 1.9% en novembre. Il n’y aura pas d’autres indicateurs majeurs aujourd’hui.

La paire euro / dollar évolue à 1,1318 USD. L’once d’or se négocie à 1810 USD. Le pétrole s’échange à 76.30 USD le Brent et 73.10 USD le WTI. La dette américaine affiche un rendement de 1.48% sur 10 ans. Le Bitcoin se maintient au-dessus des 50.000 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Deutsche Telekom : Bernstein reste à l’achat mais abaisse sa cible de 28.80 à 24.60 EUR.
  • Gurit : Octavian AG entame le suivi avec une recommandation à « conserver » et un objectif de 1615 CHF.
  • Rolls-Royce Holdings : AlphaValue passe de « vendre » à « alléger » et relève sa cible de 99.1 à 114 GBX.
  • Sligro : Bank Degroof Pertercam relève sa recommandation à « conserver » avec un objectif de cours de 21 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

  • Orange Belgium, filiale d’Orange finalise l’acquisition de près de 75% de l’opérateur belge VOO.
  • Groupe Gorgé a remis une offre indicative non engageante pour le rachat de la société iXblue.
  • Genomic Vision émet deux tranches d’obligations convertibles, pour 2 millions d’euros.
  • ST Dupont a publié ses comptes semestriels.

Dans le monde

  • Les comprimés anti-Covid de Merck obtiennent une approbation spéciale au Japon.
  • Pfizer obtient l’approbation des autorités sud-coréennes pour son traitement oral contre le Covid-19.
  • Audi (Volkswagen), Mercedes-Benz (Daimler) et BMW ont enregistré des prix records pour les modèles de voitures de luxe en 2021.
  • Roche obtient le feu vert de la FDA pour le test Covid-19 à domicile.
  • Enel s’associe à la banque Intesa Sanpaolo pour racheter le groupe de services financiers Mooney, valorisé 1.38 milliard d’euros.
  • Credit Suisse prépare une action en justice au Royaume-Uni contre SoftBank pour l’effondrement de Greensill Capital.
  • Le président d’UniCredit s’attend à ce que la pandémie encourage les fusions bancaires.
  • Fitch pourrait dégrader la note de Lundin Energy suite à la vente de ses activités pétrolières.
  • Encavis vend son portefeuille de parcs éoliens en Autriche à Wien Energie.
  • Deutsche Lufthansa annule des milliers de vols en raison du Covid-19.
  • Frasers Group propose de racheter Footasylum à JD Sports Fashion.

Principales publications de résultats. Shimamura Co, Askul Corporation, Adastria

Lectures et vidéos

Copyright © 2021 Zonebourse.Zonebourse
Share: