Diversification des places financières : un vecteur de valeur ajoutée pour les GFI et leurs Clients

Share:

Par David Saliné, Responsable du marché GFI, SGPBE

Pour répondre à l’évolution des réglementations et des attentes des gérants de fortune indépendants (GFI), les banques privées se doivent de proposer des services multi-juridictionnels complets.

La nécessité pour ces institutions financières d’accompagner leurs Clients grâce à des solutions à forte valeur ajoutée suppose de se concentrer sur leurs points de forces. Dans ce contexte, la diversification des places financières prend tout son sens. En effet, en fonction des géographies, le GFI peut bénéficier d’offres, d’expertises et de pratiques de marché spécifiques, adaptées aux besoins de chacun de ses Clients. Il pourra par exemple se tourner vers une entité basée au Luxembourg pour la planification patrimoniale; vers la Suisse pour les besoins plus spécifiques d’une Clientèle internationale, générale-ment très sophistiquée – comme par exemple la clientèle moyen-orientale demandeuse de solutions financières conformes à la « charia » (loi islamique)– ou pour son expertise en matière de private equity et de finance durable, de plus en plus recherchée par les Clients ; et enfin vers Monaco pour des financements spécialisés, comme ceux des jets et yachts par exemple.

Dans cette démarche de diversification des places, une bonne organisation opérationnelle est clé pour garantir la fluidité des processus et une meilleure qualité de service. De fortes synergies entre les des processus et une meilleure qualité de service. De fortes synergies entre les équipes de chaque entité ainsi qu’une vision cohérente et globale sont essentielles. C’est grâce à une vision holistique et un objectif commun que la banque pourra jouer le rôle de véritable chef d’orchestre et proposer le booking center le plus adapté à chaque besoin identifié.

Dans un monde qui évolue rapidement, la banque privée doit également gagner en efficacité et automatiser une partie de ses processus via la digitalisation et l’innovation, qui constituent des enjeux majeurs pour le secteur. Une plate-forme interconnectée permet par exemple un accès plus agile aux systèmes du GFI, ce qui évite de dupliquer les process et permet de se concentrer sur l’essentiel : la recherche de solutions adaptées aux attentes du Client.

En définitive, la diversification des places financières est un véritable atout pour les GFI puisqu’elle permet une plus grande adéquation des solutions proposées avec les besoins de leurs Clients. Toutefois, un tel set-up nécessite une organisation opérationnelle agile et collaborative ainsi que des outils digitaux robustes. C’est ce que propose Société Générale à ses Clients et GFI partenaires qui bénéficient d’une part du réseau de la banque privée européenne (SGPBE), qui comprend la Suisse, Monaco et le Luxembourg, et, d’autre part, de la force du réseau international et des infrastructures d’une banque universelle.

David Saliné rejoint le Groupe à l’audit interne en 2003. Il intègre la banque privée en 2010 et devient Responsable de la tarifi cation. En 2015, il est nommé Responsable du marché GFI pour SGPBS et prend la responsabilité de ce marché pour le Luxembourg, Monaco et la Suisse en 2019. Il est également nommé Head of Private Banking et intègre le Comité Exécutif de SGPBS en 2020.
David est diplômé d’un Master en Finance et d’un Master en Droit des Affaires et Fiscalité.
Société Générale Private Banking Suisse Rue du Rhône 8, 1204 Genève

Share: