Dompter le Big Data dans la gestion d’actifs

180
0
Share:

StarQube offre une solution modulaire d’organisation des données et d’aide à la décision pour le front office. De l’acquisition des données à la transmission d’ordres, elle couvre toute la chaîne liée à la décision d’investissement.

À quoi ça sert?

StarQube permet au gérant de portefeuille ou à l’analyste – ESG par exemple – d’avoir toute la donnée qu’il désire à portée de main, quelle que soit la classe d’actif, structurée dans un référentiel centralisé. La plateforme collecte tout type de données, financières ou extra financières, sur instruments liquides ou illiquides, et les structure autour d’un référentiel unique pour en faciliter l’exploitation.
Au-dessus de cette couche, StarQube propose une série de modules d’aide à la construction de portefeuilles. Le gérant dispose ainsi d’un cockpit de gestion pour visualiser ses portefeuilles ; il peut paramétrer facilement des modèles élaborés d’analyse du risque ; configurer des optimisations intégrant toutes ses contraintes de gestion ; tester rapidement ses intuitions en simulant le comportement historique de stratégies d’investissement.
Collaborative, la plateforme permet à chacun de se concentrer sur son cœur de compétences puis de partager son expertise avec d’autres équipes en charge par exemple des analyses ESG, de la recherche quantitative ou des risques. Ces équipes construisent des scores ESG, des stratégies d’investissement, des modèles de risque puis les diffusent aux collaborateurs de leur choix ; ces inputs peuvent être immédiatement pris en compte par l’équipe de gestion dont les portefeuilles sont connectés en temps réel au système de tenue de position. La plateforme est également interfacée avec le système d’exécution des ordres de la société de gestion.
Tout le processus de prise de décision d’investissement se déroule ainsi sur la même plateforme, réduisant considérablement les risques opérationnels.

Ça s’adresse à qui?

StarQube s’adresse aux acteurs de la gestion d’actifs, et plus particulièrement aux différentes équipes engagées dans les décisions d’investissement. Les cas d’usage sont très larges :

  • équipes « Data » qui souhaitent industrialiser la gestion de leurs données financières et extra-financières ;
  • équipes de recherche avec des univers de plusieurs centaines de milliers d’instruments à analyser ;
  • analystes ESG qui souhaitent construire leurs propres scores et les distribuer ensuite aux autres équipes ;
  • responsables risques qui veulent créer des modèles adaptés aux portefeuilles qu’ils supervisent et les suivre de manière synthétique ;
  • wealth managers qui veulent aligner des centaines de comptes sur une stratégie directrice.

Et bien évidemment les équipes de gestion qui veulent se concentrer sur la génération de surperformance en s’affranchissant des fardeaux opérationnels.

Qui est derrière?
Les fondateurs, Arnaud Néris et Guillaume Sabouret, étaient tous les deux gérants de portefeuille au sein d’une institution financière suisse lorsqu’ils ont décidé en 2013 de créer StarQube afin de faire profiter le plus grand nombre de leur expertise.

Combien ça coûte?
Il s’agit d’une offre modulaire qui s’adapte au modèle opérationnel choisi par chaque client. La tarification dépend de deux facteurs : le nombre de modules choisi et le nombre d’utilisateurs au sein de la société de gestion, dont le coût marginal est décroissant. La licence annuelle pour 5 utilisateurs et les modules de base démarrent à 50’000 francs suisses.

Share: