Evergrande détend (un peu) l’atmosphère avant la Fed

47
0
Share:

Les marchés ont-ils déjà mis l’affaire China Evergrande en coupe réglée ? C’est la question qui va se poser aujourd’hui en attendant que la banque centrale américaine ne dégaine, en soirée, sa décision de politique monétaire et ses nouvelles projections macroéconomiques. En lisant les informations disponibles tôt ce matin et en passant en revue la couleur des indices à travers le monde, il semblerait, et j’emploie à dessein le conditionnel comme tout bon commentateur financier un peu lâche, il semblerait donc que l’ouragan Evergrande a été rétrogradé dans la catégorie inférieure, pour prendre une image bien connue (je suis tombé sur cette courte vidéo du NHC américain qui illustre l’intensité d’un ouragan). En d’autres termes, nous serions passés d’un événement mondialement gravissime et symptomatique des excès de la finance à une crise sino-chinoise. Méfions-nous quand même des effets de balanciers : les retours sont souvent douloureux. En réalité, la détente constatée ce matin s’appuie juste sur le fait que la principale filiale d’Evergrande va honorer comme prévu une échéance obligataire le 23 septembre. Et sur l’avalanche de publications qui affirment qu’il n’y aura pas d’effet de contagion en cas de faillite.

Au chapitre des bonnes nouvelles sans lendemain garanti, il faut aussi classer le vote favorable de la chambre des représentants aux Etats-Unis sur l’accroissement du plafond des dépenses fédérales et de la dette jusqu’au 3 décembre. Pour celles et ceux qui l’ignorent, le pays doit chroniquement adapter ses autorisations de dépenses pour l’administration, ce qui donne lieu à des joutes bipartisanes sans merci. Le texte de la chambre des représentants sera probablement retoqué au sénat, aussi faudra-t-il passer par les tractations habituelles, qui sont source d’instabilité pour les marchés. Il est arrivé dans un passé récent que les fonctionnaires ne soient plus payés parce que le compromis tardait à être trouvé. A surveiller donc.

Hier, les marchés actions ont nettement rebondi en Europe, tandis que la clôture de Wall Street était mitigée. Ce matin en Asie, c’est un peu le bazar, en partie parce que les jours fériés brouillent les cartes. A Sydney, où l’on n’a pas fait relâche de la semaine, l’ASX gagne 0,5%. A Tokyo et à Shanghai, deux places fermées lundi, c’est la baisse qui l’emporte. A Hong Kong, la séance est fériée aujourd’hui. Quant à la Corée du Sud, la Bourse de Séoul est close depuis lundi en raison des festivités de Chuseok. Un vrai gruyère de cotations.

Les investisseurs attendent évidemment le verdict de la banque centrale américaine sur sa politique monétaire. Il tombera comme d’habitude à 20h00, donc hors séance européenne. Le courant dominant pense que le comité de politique monétaire va paver la voie pour une décision sur la réduction du plan de soutien économique lors de la réunion de novembre. La teneur du discours de Jerome Powell sera analysée en profondeur pour tenter de découvrir si la première hausse de taux de la Fed interviendra plus tôt que ce qui est prévu par les économistes actuellement. L’interprétation pourrait varier en fonction des nouvelles projections de croissance et d’inflation que l’institution doit annoncer en parallèle. Les marchés vont rester nerveux aujourd’hui, même si les annonces concernant Evergrande ont fait un peu redescendre la volatilité (l’indice VIX perd de l’altitude après s’être approché des pics de mai hier).

Le CAC40 gagne plus de 1% à 6617 points peu après l’ouverture. Même tendance positive aux Etats-Unis où l’annonce sur China Evergrande a renforcé les « futures », preuve que les investisseurs suivent de près l’évolution de la situation là-bas, tout en se défendant d’y voir un risque systémique. Il faut dire qu’au-delà de la situation du promoteur, c’est la dynamique de la croissance chinoise elle-même qui est sous surveillance actuellement.

Les temps forts économiques du jour

Avant la décision de la Fed sur sa politique monétaire (20h00) et la conférence de présentation de la décision (20h30), place aux chiffres de l’immobilier ancien en août aux Etats-Unis et aux stocks pétroliers hebdomadaires du DOE (16h30). Ce matin, la Banque du Japon a laissé sa politique monétaire inchangée, en mettant en avant les contraintes d’approvisionnement qui pèse sur l’économie.

La paire euro / dollar est stable à 1,1722 USD. L’or a repris du terrain, à 1778 USD l’once. Même configuration pour le baril de pétrole, avec un Brent à 75,13 USD et un WTI à 71,25 USD. Le rendement de la dette obligataire américaine à 10 ans remonte légèrement à 1,32%, tandis que celui du Bund est inchangé à -0,32%. Le Bitcoin reprend 5% à 42 200 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Burberry : Oddo BHF reprend le suivi à sousperformance en visant 1848 GBp. Barclays démarre le suivi à pondération en ligne.
  • Compagnie Financière Richemont : Barclays démarre le suivi à surpondérer.
  • Deutsche Post : Morgan Stanley reprend le suivi à surpondérer en visant 73 EUR.
  • Hermès : Barclays démarre le suivi à pondération en ligne en visant 1160 EUR.
  • Kering : Barclays démarre le suivi à surpondérer en visant 800 EUR.
  • Kerry : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 142 à 140 EUR.
  • Legrand : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 135 EUR.
  • LVMH : Barclays démarre le suivi à surpondérer en visant 726 EUR.
  • Moncler : Barclays démarre le suivi à pondération en ligne.
  • Mowi : SpareBank reprend le suivi à l’achat en visant 270 NOK.
  • Prada : Barclays démarre le suivi à surpondérer.
  • Reply : Stifel démarre le suivi à l’achat en visant 210 EUR.
  • Salvatore Ferragamo : Barclays démarre le suivi à souspondérer.
  • Sopra Steria : Stifel démarre le suivi à la vente en visant 155 EUR.
  • Swissquote : Credit Suisse relève son objectif de cours de 158 à 212 CHF.
  • The Swatch Group : Barclays démarre le suivi à surpondérer.
  • Tod’s : Barclays démarre le suivi à souspondérer.
  • Universal Music Group : BofA démarre le suivi à l’achat en visant 34 EUR.
  • Vivendi : AlphaValue passe d’accumuler à vendre en visant 12,70 EUR.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Une enquête a été ouverte après la plainte pour prise illégale d’intérêts contre Patrick Pouyanné, le PDG de TotalEnergies.
  • Airbus indique avoir des contacts commerciaux pour son nouvel avion-cargo A350.
  • Bisbille entre Alstom et Stadler Rail au sujet d’un gros contrat ferroviaire autrichien.
  • Legrand tient une journée investisseurs.
  • Technip Energies collabore avec NPCC pour accélérer la transition énergétique.
  • JCDecaux remporte un gros contrat en Australie (en espérant qu’ils le garderont).
  • Iliad rachète le polonais UPC.
  • Icade lance l’IPO d’Icade Santé sur Euronext Growth.
  • ThoughtWorks, filiale d’Altamir, fait son entrée au Nasdaq.
  • Fiberklaar signe avec Solutions 30 pour ses déploiements FTTH en Flandre.
  • Cabasse lance un nouveau produit.
  • Le statut « Fast Track » accordé au lanifibranor d’Inventiva dans la NASH englobe le traitement de la NASH avec cirrhose compensée.
  • Archos amende son contrat d’OCA avec YA Master Fund et envisage un regroupement d’actions.
  • Alchimie signe de nouveaux accords de distribution en France et en Espagne.
  • NRJ et iHeartMedia signent un partenariat sur les podcasts.
  • Un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS de Geneuro est entré dans l’extension de l’étude.
  • Adocia procèdera à une0 présentation orale de M1Pram (ADO09) lors du Congrès de l’EASD.
  • Sidetrade, Implanet, OSE Immuno, Intrasense, Adthink, Orpea et Lumibird ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

  • China Evergrande Group rassure un peu en annonçant le paiement d’un coupon en temps et en heure sur une obligation domestique.
  • Les trimestriels et les prévisions de Fedex déçoivent, à cause de la hausse des coûts de main-d’œuvre. Ceux d’Adobe
  • Entain reçoit une offre de rachat en numéraire et en titres de DraftKings, valorisant la société 2800 GBp l’action.
  • Barry Callebaut renforce sa direction générale.
  • Google va acheter un immeuble de bureaux à New York pour 2,1 Mds$ dans le cadre de la promotion du modèle de travail hybride.
  • Les autorités américaines s’interrogent sur le rachat de Five9 par Zoom Video Communications, à cause des liens de ce dernier avec la Chine.
  • Les actions Walt Disney souffrent après que le PDG Bob Chapek a déclaré que le service de streaming de la société était confronté à des vents contraires au cours du trimestre actuel.
  • McDonald’s va remplacer certains des jouets des Happy Meals par des jouets en matériaux végétaux à partir de janvier aux États-Unis.
  • SoftBank investit dans Vestiaire Collective.
  • L’IPO de FreshWorks, un concurrent de Salesforce, valorise la société 10 Mds$.
  • Roche lance la commercialisation en Europe de trois nouvelles gammes de tests respiratoires fonctionnant sur son système Cobas.
  • Novartis engage une procédure pour violation du brevet de l’Entresto contre sept groupes pharmaceutiques indiens.
  • L’antitrust américain va contester l’alliance entre JetBlue et American Airlines.
  • Zee Entertainment va fusionner avec Sony India.
  • Principales publications de résultats. General Mills, Raymond James, BlackBerry, Alten, KB Home, Trigano

Lectures

Copyright © 2021 Zonebourse.Zonebourse
Share: