Fixed Income – Cinq thèmes pour façonner l’avenir

10
0
Share:

Par Nathan Sheets – Chef économiste, Responsable de la recherche macroéconomique mondiale – PGIM Fixed Income

En ces temps incertains et malgré un environnement difficile, il incombe aux économistes de se prononcer aussi bien que possible quant à l’évolution future des marchés post COVID-19. Selon Nathan Sheets, cinq grands enjeux façonneront l’économie mondiale à l’issue de la pandémie.

L’économie va devoir faire face à des conséquences importantes
À moyen terme, le taux de chômage sera supérieur aux niveaux d’avant la crise. Certaines entreprises, qui sont assez rentables dans des circonstances normales, devront renoncer à leur activité en raison des circonstances extrêmes. Des mesures de politique monétaire et fiscale drastiques ont été prises afin d’atténuer le choc économique. Aussi nécessaires soient-
elles, elles conduiront en fin de compte à une dette publique énorme et à une expansion extrême des bilans des banques centrales.

Il y aura des gagnants et des perdants parmi les acteurs économiques
La redistribution des poids dans l’économie qui en résultera apportera un potentiel de création de valeur relative massive pour les investisseurs. Parmi les gagnants figureront des fournisseurs de technologies virtuelles qui rassemblent les gens ou fournissent des divertissements, des informations ou des services. Plus encore qu’auparavant, le secteur technologique constituera une infrastructure essentielle qui est d’une importance capitale pour l’économie.
Les perdants seront principalement les prestataires de services qui s’appuient sur la proximité physique des clients. Dans un premier temps, cela sera dû à la persistance des problèmes de santé, mais certains signes montrent également que les gens trouvent de plus en plus de moyens d’interagir et de faire des affaires sans contact physique. Le commerce de détail traditionnel continuera à perdre du terrain par rapport au commerce sur Internet, car les consommateurs apprécient de plus en plus la commodité du magasin en ligne.

Ce rebalancement sectoriel pourrait (et c’est plutôt spéculatif) conduire à une relance de la croissance de la productivité
Ces dernières années ont vu naître toute une série de technologies impressionnantes – smartphones, ordinateurs de plus en plus rapides, données volumineuses, intelligence artificielle, génomes, recherche sur le cerveau, etc. Néanmoins, la croissance de la productivité au cours de la dernière décennie a été la plus faible depuis la période de l’après-guerre. Nous pensons que la crise actuelle pourrait donner un nouvel élan au développement de la productivité à plusieurs égards. Il est donc possible que les mesures d’urgence visant à surmonter la crise par l’introduction de nouvelles technologies clés aient créé des changements durables dans l’ensemble de l’économie.

Aux États-Unis, en particulier, la propagation du virus dans les différents groupes de population risque d’entraîner à long terme des frustrations liées à l’inégalité sociale
Les données montrent clairement que les groupes de population les plus pauvres ont été particulièrement touchés par le virus. Cela s’explique par le fait que ces groupes étaient déjà confrontés à des problèmes de santé et à des maladies graves avant l’apparition du virus et que, dans de nombreux cas, ils vivent dans des espaces confinés et des zones à forte densité de population, ce qui a favorisé la propagation du virus. Ces questions sont également susceptibles de jouer un rôle déterminant dans l’élaboration des politiques au cours des prochaines années.

Le vieillissement de la population mondiale continuera à influencer le développement économique mondial
Les conséquences de la crise du coronavirus risquent d’exacerber les tendances existantes et de freiner la croissance et l’inflation mondiales, ce qui nécessitera de nouvelles mesures économiques de la part des banques centrales pour maintenir les taux d’intérêt à un faible niveau. À plus long terme, ces évolutions fondamentales devraient conduire à un environnement macroéconomique peu volatil, les développements politiques restant une source majeure d’incertitude, comme cela a été le cas les années précédentes.

Ces cinq enjeux auront, à eux seuls, des conséquences importantes. Ensemble, ils façonneront un avenir qui sera différent sur un certain nombre de points clés par rapport à la période qui a précédé la pandémie. Il faudra que chacun d’entre nous fasse preuve de vigilance et de compétence pour faire face à ces nouvelles réalités.

Share: