Jusqu’ici tout va bien

564
0
Share:

Commençons ce point matinal par un bilan des publications en cette période riche en annonces de résultats : près de 50% des entreprises de l’indice large américain ont publié leurs comptes trimestriels, avec une tendance qui se confirme : les chiffres dépassent les attentes, avec un taux de croissance moyen des bénéfices au troisième trimestre de 38.6%. Une moyenne qui descend toutefois à 31% si l’on exclut les compagnies pétrolières, qui profitent de la flambée des prix du pétrole et du gaz naturel pour multiplier leur résultat. Preuve en est, l’aubaine que constitue l’inflation des prix de l’énergie a permis au secteur pétrolier américain d’augmenter ses revenus en moyenne de 1570% au cours du troisième trimestre par rapport à la même période l’année dernière, lorsque le baril de pétrole s’échangeait autour de 35 USD. A ce titre, il n’est pas surprenant de voir que les meilleures progressions annuelles du S&P500 sont dominées par la filière pétrolière, à l’image du podium des vainqueurs de l’année constitué par Devon Energy (+156% depuis le 1er janvier), Marathon Oil (+146%) et DiamondBack Energy (+125%).

Autre fait saillant, les bureaux d’analystes continuent à relever leurs estimations de BNA pour le quatrième trimestre, mais à un rythme plus lent par rapport au troisième trimestre, lui-même inférieur au deuxième trimestre, c’est ce qu’on appelle la normalisation. Toujours dans le registre microéconomique, même si les publications trimestrielles des stars de la cote sont désormais derrière nous, je rappelle que les résultats de NXP Semiconductors, Pfizer, Amgen, Activision Blizzard, Qualcomm, Alibaba, Moderna, Dominion Energy sont sur les tablettes d’ici vendredi.

Si ces publications vont continuer à peser sur les tendances de marché, ce ne seront pas les seuls événements de la semaine. Mercredi soir, la banque centrale américaine fera son point périodique sur les taux et sa politique monétaire. Jerome Powell, qui a reconnu que l’inflation était plus problématique que prévu, doit préciser comment la Réserve Fédérale va aménager son « tapering », en conciliant recherche du plein-emploi et stabilité des prix, un beau numéro d’équilibriste en somme. Toujours dans le volet macroéconomique, plusieurs indicateurs économiques sont à cercler en rouge dans vos agendas. Les PMI manufacturiers et des services seront dévoilés en début de semaine. Après la Fed mercredi, la Banque d’Angleterre entrera à son tour dans l’arène jeudi, avant que les investisseurs ne prennent connaissance des chiffres de l’emploi du mois d’octobre aux Etats-Unis.

Un mot sur le G20 qui s’est déroulé ce week-end en amont de la 26ème conférence des Nations unies sur le climat, dont il ne faut généralement pas accorder trop importance puisqu’ils sont rarement des moments de vérité. En général, les grandes lignes des décisions qui y sont adoptées ont déjà été négociées plus tôt, ce qui a été le cas pour la réforme de l’impôt minimum mondial. Après diverses concessions, les chefs d’Etat et de gouvernement ont donné leur ultime feu vert à l’instauration d’une taxation minimale mondiale de 15% sur les multinationales. Mais comme souvent, le diable se cache dans les détails. Chaque pays doit désormais approuver cet accord, ce qui promet de nouvelles péripéties à l’horizon.

A l’aurore, les indicateurs avancés annoncent une progression des indices européens. Le CAC40 est attendu en hausse de 0.50%.

Les temps forts économiques du jour

Cap sur les Etats-Unis avec l’ISM manufacturier à 15h00. Les dépenses de construction sont également au programme à 15h00.  Ce matin, le Japon a publié de bons chiffres mensuels avec un PMI manufacturier légèrement au-dessus du consensus à 53.2 points. En Chine, le PMI manufacturier d’octobre s’éloigne de la zone de contraction et se retrouve à 50.6 points selon le marqueur Caixin.

L’euro digère sa chute face au dollar à 1.156 USD. L’or refuse une nouvelle fois de flirter avec la ligne des 1800 USD. Le pétrole reprend un peu de hauteur à 83.6 USD le baril de Brent et à 83.2 USD le baril WTI. Le rendement de la dette américaine reprend le chemin de la baisse à 1,156% sur 10 ans. Le Bitcoin se négocie 60700 USD la pièce.

Les principaux changements de recommandations

  • Accell Group : Kempen & Co reprend son suivi à l’achat avec un objectif de 55 EUR.
  • Amazon : RBC est toujours acheteur et revoit à la baisse son objectif qui passe de 4150 à 4000 USD. JP Morgan est également à l’achat mais avec une cible relevée de 4100 à 4350 USD.
  • Atlassian : SMBC Nikko maintient passe de neutre à achat et remonte son objectif de 337 à 540 USD.
  • Banco Bilbao Vizcaya Argentaria : JP Morgan est à l’achat et relève sa cible de 6.80 à 7.20 EUR.
  • Beiersdorf : Jefferies maintient son conseil à l’achat mais abaisse son objectif de 125 à 113 EUR.
  • BNP Paribas : RBC reste à l’achat et remonte son objectif de 62 à 63 EUR. JP Morgan est neutre avec le même objectif.
  • Glencore : Goldman Sachs abaisse sa cible de 4.70 à 4.60 GBP.
  • Hapag-Lloyd : Jefferies est toujours négatif mais réhausse sa cible de 120 à 145 EUR.
  • Holcim : JP Morgan est toujours neutre mais remonte légèrement son objectif, de 53 à 54 CHF.
  • Sanofi : HSBC passe de « conserver » à « acheter » et remonte sa cible de 89 à 100 EUR.
  • STMicroelectronics : Citigroup passe neutre mais relève son objectif de cours de 41 à 45 EUR.
  • Straumann : Bernstein augmente son objectif de 1550 à 1700 CHF.
  • Swiss RE : Jefferies maintient son avis « conserver » mais remonte son objectif de 85 à 90 CHF.
  • TotalEnergies : CFRA dégrade son opinion mais relève son objectif de 54 à 58 USD.
  • Ubisoft : UBS maintient son avis acheteur mais réduit sa cible de 75 à 67.50 EUR.
  • Vifor Pharma : Research Partners abaisse son objectif de 118 à 115 CHF.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces

  • Les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 30,71% en rythme annuel en octobre.
  • Carrefour compte atteindre la neutralité carbone en 2040.
  • Selon Le Figaro, EDF a perdu 400 millions d’euros en spéculant sur les marchés de l’énergie début octobre.
  • Unibail-Rodamco-Westfield signe un partenariat avec Axa IM Alts pour la réalisation de la Tour Triangle à Paris
  • Valneva exerce intégralement l’option de surallocation associée à son augmentation de capital.
  • Claranova finalise le rachat des intérêts minoritaires de la division Avanquest. 
  • DBV Technologies annonce une présentation pour  l’American College of Allergy, Asthma & Immunology.
  • Coil, Tivoly et HF Company ont dévoilé leurs comptes.

Dans le monde

Annonces

  • Coca-Cola prend le contrôle total du groupe de boissons sportives BodyArmor pour 5.6 milliards de dollars.
  • Telecom Italia réunit son conseil d’administration à la demande de Vivendi.  
  • La FDA ne donne pas encore son feu vert au vaccin Moderna pour les adolescents.
  • Ryanair réduit sa perte au premier semestre 2022 et envisage de se retirer de la bourse de Londres.
  • OMV envisage une scission pour séparer son activité énergie et produits chimiques
  • DKSH Holding rachète le chinois Right Base Chemicals. 

Principales publications de résultats. Public Storage, NXP Semiconductors, Simon Property Group, ColoPlast, Ryanair

Lectures et vidéos

Copyright © 2021 Zonebourse.Zonebourse
Share: