Le CTO externalisé, partenaire-clé de la transformation digitale des sociétés de gestion

Share:

Par Pierre-Alexandre Rousselot, CEO de KeeSystem

La technologie et les données sont devenues les leviers de valeur que les entreprises offrent à leurs clients. Faire avancer le changement transformationnel devient une nécessité pour les sociétés de gestion. Pour guider ce changement et être le garant de l’application d’une technologie au service de la vision de l’entreprise, le rôle de CTO (Chief Technology Officer) est essentiel.

Les missions du CTO au sein des sociétés de gestion

La première erreur est d’imaginer le rôle du CTO comme réduit aux questions de choix technologiques. Le CTO occupe une position transverse dans l’organisation, quelle que soit sa taille. Dans une société de gestion, il collabore autant avec les Relationship Managers qu’avec les équipes Compliance et administratives. Afin d’assurer l’application de la stratégie de l’entreprise, le CTO reporte directement à la Direction Générale.

Le CTO définit les objectifs de la politique technologique

En tant que chef d’orchestre de la transformation digitale de la société de gestion, le CTO définit des priorités. Les investissements dans les nouvelles technologies doivent-ils être axés sur l’efficacité et la rentabilité ? Ou doivent-ils aider l’entreprise à mettre en place un nouveau business model ?

Il guide la transformation digitale de l’entreprise

L’un des rôles du CTO est la mise en œuvre d’innovations, notamment en acquérant de nouveaux outils d’analyse et de gestion des données. Pour cela, le CTO analyse les process métiers, collecte les besoins des utilisateurs et il s’assure que cela soit aligné avec la vision moyen et long terme de l’entreprise. Cela signifie aider les parties prenantes à penser plus clairement aux cas d’utilisation en déterminant d’abord les résultats qu’ils veulent atteindre.

Sélectionner les solutions techniques et technologiques

La rapidité d’évolution de l’environnement des sociétés de gestion peut rendre complexe le choix de solutions technologiques.

Il y a tout d’abord les besoins fonctionnels, en matière de gestion des données, de conformité, d’interfaces avec les banques dépositaires… Mais ne tenir compte que de cet aspect-là ne permet pas d’effectuer un choix éclairé.

Les outils de travail doivent s’intégrer dans un environnement le plus fluide possible répondant aux attentes des utilisateurs et aux nouveaux modèles d’organisation : télétravail, outils collaboratifs et l’utilisation de multiples logiciels en ligne et applications.

Faire avancer les changements culturels

70% des plans de transformation digitale sont un  échec, principalement à cause du manque de prise en compte de la dimension humaine du changement. La plus complexe à maîtriser mais aussi la clé de la réussite. Le rôle du CTO est de s’assurer que la technologie soit adoptable et adoptée. C’est ainsi qu’une communication ciblée doit être définie, déclinant la vision de l’entreprise auprès de ces équipes.

La formation opérationnelle des équipes est également un enjeu majeur pour garantir le succès des objectifs du CTO.  Le CTO joue un rôle clé dans la réussite de la transformation digitale des entreprises. Cependant, très peu de sociétés de gestion intègrent ce profil dans leur équipe car ce sont en majorité des petites entreprises.

Afin d’assister au mieux les sociétés de gestion dans leur digitalisation, KeeSystem, fintech Suisse offrant une solution de gestion de portefeuilles pour gérants indépendants et family offices, apporte une solution innovante : les services d’un CTO externalisé !

Le CTO externalisé, un service à forte valeur ajoutée pour les sociétés de gestion

Fournir un logiciel aussi innovant et performant ne suffit plus. Aujourd’hui, la réussite de ce type de projet implique une véritable conduite du changement, un accompagnement complet pour que le changement devienne un mouvement durable” explique Pierre-Alexandre Rousselot, CEO de KeeSystem.

Le CTO externalisé aide à concevoir un écosystème de travail complet. Grâce aux systèmes d’API (des connecteurs), il intègre non seulement les fonctionnalités de KeeSense, la solution de gestion de portefeuilles de KeeSystem, mais aussi les autres applications et logiciels déjà utilisés par le client.

L’objectif est de fluidifier les flux de données, de gagner du temps et en qualité de données. “On a récemment fait découvrir à un de nos clients une application pour scanner les cartes de visite qui enregistre directement les données dans le CRM de KeeSense, il était ravi! Il gagne un temps fou grâce à cela.” confie Pierre-Alexandre Rousselot.

S’appuyer sur un partenaire conseil technique dans la durée permet d’éviter bien des écueils à l’occasion de changements ou de l’adoption de nouvelles solutions. “Lors de la migration de l’infrastructure vers le cloud de l’un de nos clients gérant Genevois, on a tout de suite fait remonter les points de vigilance identifiés  lors de la précédente évolution 5 ans auparavant. Un important gain de temps et de sérénité pour notre client ” explique David Crépin, directeur de la relation client chez KeeSystem.

À l’avenir, ces changements vont se multiplier et s’accélérer. L’accompagnement du Chief Technology Officer externalisé est déterminant pour la réussite à long terme de la digitalisation des gérants indépendants. C’est une conviction pour les équipes de KeeSystem qui ont misé sur ce service pour leurs clients.

Share: