Le mois d’avril démarre fort

238
0
Share:

Si vous avez bien suivi, vous avez compris que New York a redémarré hier. Sur des gains conséquents puisque le S&P500 s’est adjugé 1,4% et le Nasdaq 100 un peu plus de 2%. Le premier signe un nouveau record, le second n’est plus qu’à 2% de ses pics.

La poursuite de l’ascension des indices ne tient pas du miracle : elle s’appuie sur la nette reprise économique qui s’installe un peu partout, même si l’Europe a pris du retard à cause d’une campagne de vaccination mal structurée. La reprise se vérifie dans les enquêtes de confiance des milieux économiques. L’effet psychologique sera amplifié par les statistiques qui vont commencer à tomber et qui devraient être excellentes en comparaison annuelle, puisque des pans entiers de l’économie étaient à l’arrêt au printemps 2020. Il faut bien sûr faire exception des secteurs liés au tourisme, au divertissement et à l’événementiel, pour lesquels le « bout du tunnel » n’a cessé de s’éloigner. En Europe, les restrictions sont fortes mais à géométrie variable. Il faut par exemple aller en Espagne pour manger au restaurant et en Suisse pour accéder à un musée.

Rien ne paraît en mesure de faire dérailler le scénario central de redressement économique. Jusqu’à présent, les événements de type GameStop, Greensill, Archegos ont créé de la volatilité mais restent des épiphénomènes. La remontée un peu rapide des rendements obligataires a créé quelques sueurs froides et a permis aux prophètes de malheur de brandir la menace inflationniste. C’est probablement le point à surveiller dans les semaines à venir pour qui apprécie les débats sans fin. Sur le front de la Dette avec un grand « D », un sujet que je voyais revenir au galop avec le printemps, c’est le calme plat grâce au consensus mondial dont le mot d’ordre est « on s’en occupera plus tard« . Le principal risque de ce point de vue, pour l’avenir, est une forte asymétrie du rythme de désendettement entre les différents blocs économiques, qui serait une source de risques. Mais nous n’y sommes pas encore.

En attendant, voici quelques informations qu’il ne fallait pas rater sur les marchés durant ce long weekend :

  • Janet Yellen est favorable à un taux minimum mondial d’imposition des sociétés.
  • La situation se tend à nouveau en Ukraine
  • Bruno Le Maire réduit de 6 à 5% sa prévision de croissance 2021 pour la France, à cause du nouveau confinement.
  • Le dialogue sur le nucléaire iranien pourrait reprendre.
  • Les embouteillages sont terminés dans le canal de Suez.
  • L’OPEP+ décide de réduire progressivement ses quotas de production.
  • Les statistiques de l’emploi américain étaient plus robustes que prévu en mars.

Le CAC40 démarre la séance en hausse de 0,9% à 6157 points.

Les temps forts économiques du jour

Le taux de chômage de février dans la zone euro (11h00) et l’étude JOLTS sur les créations de postes aux Etats-Unis (16h00) se profilent. Hier, l’ISM des services aux Etats-Unis a flambé. Ce matin, le PMI Caixin chinois des services a lui aussi dépassé les attentes.

L’euro s’échange 1,18 USD. L’once d’or est remontée à 1732 USD. Le pétrole se reprend légèrement, après avoir été mis sous pression ces derniers jours, avec un WTI à 59,27 USD et un Brent à 62,70 USD. La dette américaine affiche un rendement de 1,69 % sur 10 ans. Le Bitcoin est stable autour de 58 700 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • ABB Ltd : Goldman Sachs reprend le suivi à l’achat.
  • Adthink : Genesta passe d’achat à neutre en visant 2,10 EUR.
  • Atos : Oddo BHF passe d’acheter à neutre en visant 76 EUR. HSBC passe d’acheter à conserver en visant 68 EUR.
  • Banco BPM : Société Générale reprend le suivi à l’achat en visant 2,85 EUR.
  • Credit Suisse : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif réduit de 15 à 12 CHF.
  • Deutsche Telekom : Jefferies reste à l’achat avec un objectif de cours relevé de 18,30 à 20 EUR.
  • Grupo Catalana : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 35 EUR.
  • ITV : Goldman Sachs passe d’acheter à neutre en visant 135 GBp.
  • JCDecaux : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 18,20 à 21,30 EUR.
  • Leonardo : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 8,30 EUR.
  • LVMH : Jefferies reste à l’achat avec un objectif de cours relevé de 590 à 660 EUR.
  • Mapfre : J.P. Morgan passe de souspondérer à surpondérer en visant 1,98 EUR.
  • Next : Jefferies reste à conserver avec un objectif relevé de 7500 à 8000 GBp.
  • Sika : Jefferies reste à l’achat avec un objectif de cours relevé de 301,20 à 316 CHF.
  • Solutions 30 : Oddo BHF reprend le suivi à neutre en visant 17 EUR.
  • Telenor : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 160 NOK.
  • TF1 : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 10,20 EUR.
  • Vestas : Deutsche Bank passe d’acheter à conserver en visant 1400 DKK.

Actualités des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Airbus et Dassault Aviation scellent un accord de principe sur le futur avion de combat européen.
  • Total évacue son personnel du Mozambique mais maintient la production de gaz en Birmanie.
  • Dolce & Gabbana dément l’existence de discussions en vue d’un rachat par Kering.
  • L’AMF tance Suez pour sa défense contre la tentative de rachat de Veolia. Ce dernier demande à Suez de renoncer à son projet de fondation et appelle à renouer le dialogue. Suez est d’accord, mais veut un prix supérieur. En parallèle, Suez cède ses actifs australiens à Clenaway pour 1,9 Md$.
  • Schneider Electric devient le conseiller exclusif de Faurecia sur les énergies renouvelables.
  • Alstom met en service le tronçon de Samalut sur la ligne ferroviaire Beni Suef-Assiout en Égypte. Le groupe a aussi annoncé l’acquisition du spécialiste du freinage Flertex.
  • Les salariés de Carrefour ont manifesté samedi pour dénoncer leurs conditions de travail.
  • Valneva annonce des résultats positifs de Phase 1/2 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001.
  • Du mouvement au conseil d’administration de Casino.
  • Paris et Bruxelles se sont mis d’accord sur le sauvetage d’Air France, qui devra abandonner certains créneaux à Orly, comprenant une augmentation de capital de 1 Md€ et 3 Mds€ de conversion de dette de l’Etat en capitaux propres.
  • DBV Technologies muscle son conseil d’administration.
  • Media 6 va quitter la cote à 10,53 EUR l’action.
  • AB Science signe un accord de licence avec l’Université de Chicago pour développer des traitements contre la Covid-19, notamment en utilisant masitinib.
  • OSE Immuno annonce la première publication scientifique sur OSE-230, dans le journal Science Advances.
  • Northern Caucasus Resort choisit MND pour la réalisation de ses nouvelles infrastructures de transport par câble.
  • Filae hausse le ton contre son mandataire ad hoc.
  • Pixium Vision abandonne son projet de rapprochement avec Second Sight Medical et envisage un recours contre la société américaine.
  • Soditech, Carbios, Cogra, Geneuro, Saint Jean Groupe et Cofidur ont publié leurs comptes.

 

Dans le monde

Annonces importantes

  • Des données de 500 millions de comptes Facebook datant d’un piratage remontant à 2019 mises en ligne, selon plusieurs sources, dont Business Insider. Cela n’a pas empêché l’action de toucher un plus haut historique hier.
  • Les dernières rumeurs laissent penser que Credit Suisse a continué à solder des titres provenant d’Archegos, notamment des actions ViacomCBS, Farfetch et Vipshop. La banque prévoit une perte d’environ 900 MCHF sur le T1 à cause de cette affaire, qui vient de coûter leurs têtes au patron de la banque d’affaires Brian Chin et à la responsable du risque et de la conformité Lara Warner.
  • LG Electronics va se retirer du marché des smartphones.
  • Tesla a livré 184 800 véhicules au 1er trimestre, significativement plus que prévu (168 000).
  • Air Canada renonce au rachat de Transat.
  • GameStop veut lever des fonds en plaçant jusqu’à 3,5 millions d’actions nouvelles en bourse.
  • Seadrill demande à ses créanciers d’effacer plus de 85% de sa dette en échange du contrôle de son capital.
  • Softbank prend 40% du suédois AutoStore pour 2,8 Mds$.
  • Japan Airlines retire de sa flotte les B777 de The Boeing Company équipés de moteurs Pratt & Whitney.
  • Sempra vend à KKR 20% des parts dans Sempra Infrastructure pour 3,37 Mds$.
  • Wisekey prévoit des tokens non fongibles pour la protection de l’environnement.
  • La Cour suprême des USA se prononce en faveur de Google contre Oracle dans une affaire vieille de 11 ans sur le langage de programmation Java.
  • Principaux résultats des sociétés attendus. Paychex, Homeserve, Avanza Bank, NordNet, Europcar

Lectures

Copyright © 2021 Zonebourse.Zonebourse
Share: