« Le pôle asset management de Silex a réussi à gagner sa légitimité »

1327
0
Share:

Interview de Grégoire Glotin, Silex

Pour accélérer les développements de son pôle asset management, le groupe Silex a recruté Grégoire Glotin, en tant que managing partner. Sa mission consiste notamment à étendre les efforts commerciaux de Silex vers de nouveaux segments de clientèle. 

En quoi consiste le pôle Asset management de Silex ?
Notre pôle asset management complète l’écosystème mis en place par Silex pour proposer des solutions uniques dans le secteur du wealth management en Suisse. Il fonctionne en synergie avec nos deux autres pôles, Tech et Solutions d’investissement.
En 2018, Silex a créé d’abord une société de gestion régulée par l’AMF, pour le marché français, puis une filiale en Suisse qui bénéficie depuis 2021 d’une licence LPCC sous l’égide de la FINMA. En quelques années, le pôle asset management de Silex a réussi à gagner sa légitimité grâce aux solides résultats obtenus par son équipe de gestion. Le pôle gère désormais plus de 600 millions de francs au travers d’une gamme de fonds et d’AMC couvrant le crédit obligataire, les convertibles et les actions.

Quels axes de développement souhaitez-vous privilégier ?
L’année 2022 restera comme un millésime compliqué sur toutes les classes d’actifs en particulier sur les actions et les obligations. Nous pensons que la volatilité sera toujours présente ces prochains mois et privilégions donc la qualité que ce soit pour nos stratégies actions américaines ou actions européennes. Sur l’obligataire, après les déceptions d’un marché chahuté, il est temps de s’intéresser aux opportunités qui se présentent. Elles sont nombreuses du côté du crédit financier, à condition de savoir se montrer sélectif, mais aussi au travers d’allocations plus défensives que l’on peut retrouver dans un fonds daté, qui chez nous arrive à échéance en 2028.

Quels sont les cibles de clientèle sur lesquels vous vous concentrez en priorité ?
Les gérants indépendants forment toujours le cœur de notre activité, mais grâce à la croissance et à notre track record, nous pouvons nous adresser à une clientèle professionnelle plus étendue: sociétés de gestion, banques, assureurs, institutionnels…
Quel que soit le segment, le même service dédié est au centre de notre proposition.

Quelles sont aujourd’hui les attentes en termes de produits sur le marché suisse ?
Dans cette période agitée, les investisseurs veulent des produits transparents qui permettront de participer au rebond des marchés que ce soit dans l’obligataire, les convertibles ou les actions. Mais, dans l’attente, il est indispensable de maitriser, voire diminuer la volatilité afin de pouvoir patienter le plus sereinement possible.

Dans l’offre Silex, quels sont les points forts que vous mettez en avant ?
Avant tout la qualité des équipes de gestion, d’analyse et de macro, qui au-delà de leur expertise et de leurs convictions, sont disponibles pour rencontrer les clients et s’inscrire dans une vraie logique de partenariat. La taille des fonds et l’esprit de la maison permettent aussi une meilleure réactivité, indispensable dans l’environnement actuel de marché.

 

Grégoire Glotin a rejoint le pôle Asset Management de Silex en tant que managing partner, pour en diriger le développement. Il occupait précédemment la fonction de managing director, Sales & Marketing chez RAM Active Investments à Genève. En 15 ans, il a contribué à la croissance significative de la notoriété et des encours de la société de gestion en organisant avec succès la distribution et en nouant des relations privilégiées avec ses clients dans les marchés clefs. Grégoire est diplômé du Master Grande Ecole de NEOMA Business School (France) – spécialisation finance de marché.

Share: