Nous devons contribuer à faciliter le quotidien des GFI

Share:

Interview de Maryline Stiegler, Responsable Département GFI, Gonet&Cie S.A.

Partagez-vous le constat que l’année 2022 semble, à ce stade, particulièrement intense pour les gérants de fortune indépendants ?
Cette année est rythmée par l’obligation faite aux GFI de se mettre en conformité avec les exigences de la FINMA, concrétisées par la règlementation LSFIN/LEFIN, et donc de se positionner pour les prochaines années. Elle est également caractérisée par une accélération du recours à la digitalisation, nécessaire et inéluctable, pour optimiser les processus et ouvrir le champ d’opportunités exceptionnelles. Enfin, elle s’inscrit dans un contexte de marchés perturbé autant que perturbant depuis fin février, qui mobilise tous les savoir-faire en matière d’investissement.
Si les gérants de fortune indépendants sont habitués à faire face à des périodes exigeantes, il faut admettre en effet que la séquence actuelle – marquée par la combinaison de ces trois phénomènes – est particulièrement intense alors que les attentes de leurs clients sont en constante augmentation.

Comment un acteur comme Gonet accompagne-t-il ses clients GFI dans un tel contexte ?
Chaque banque dépositaire cultive ses facteurs de différenciation. En ce qui nous concerne nous mettons plus que jamais le sens du service au cœur de notre offre, comme nous le faisons depuis toujours. Cette aptitude – qui fonde la relation de partenariat que nous entretenons avec nos clients GFI – prend toute sa mesure lorsqu’ils doivent composer avec des challenges consommateurs de temps et d’énergie.

Tout le monde revendique le sens du service. En quoi pensez-vous vous démarquer ?
Le sens du service ne se décrète pas : il se vit et n’est pas l’apanage naturel de tous les acteurs, pour des raisons autant liées à la taille qu’à la culture d’entreprise et à l’état d’esprit.
Mécaniquement, plus une banque est grande plus elle aura tendance, logiquement, à industrialiser ses processus et ses produits, mais aussi à favoriser la spécialisation des tâches et donc à multiplier les interlocuteurs appelés à servir le GFI. Un tel modèle a ses mérites mais peut générer une dépersonnalisation de la relation et ralentir le processus de décision. A l’inverse, une banque à taille humaine permet une réactivité, une agilité, une disponibilité et un accès direct à la Direction, autant de vertus précieuses dans la chaîne de valeur proposée au GFI. Partager les mêmes valeurs que nos partenaires GFI permet de mieux anticiper leurs besoins et y répondre. Notre ADN commun, fondé avant tout sur l’esprit d’entreprise, facilite une compréhension mutuelle à la fois vive en questionnements et constructive. Nous sommes rapidement sur la même longueur d’onde, ce qui permet de développer des relations à long terme, dans un cadre naturellement rigoureux mais empreint de toute la flexibilité nécessaire. Je résumerais enfin l’état d’esprit en une formule simple : « Nous devons contribuer à faciliter le quotidien des GFI, pas à le compliquer. »

 

Une longue histoire avec les GFI
Si la création d’un département dédié aux GFI remonte à une décennie, cela fait plus de trente ans que le Groupe Gonet cultive une relation privilégiée avec cette clientèle professionnelle exigeante, soit bien avant l’entrée de nombreux acteurs sur ce marché, et cela sur ses deux centres de booking, soit la Suisse (Genève, Cologny, Lausanne, Zurich) et les Bahamas (Nassau.

Gonet&Cie S.A.
11, rue Bovy-Lysberg
CH-1204 Genève 11
Suisse

Share: