Un rebond poussif nourri aux résultats d’entreprises

69
0
Share:

Les marchés actions se sont offerts un vigoureux rebond hier, plus intense aux Etats-Unis qu’en Europe, mais les investisseurs gardent un œil sur les courbes d’évolution du coronavirus, qui ne s’est pas évaporé avec l’été. Ce contexte, source de valse-hésitation entre les stratégies tournées vers l’exploitation du cycle économique et celles plus défensives, risque de dominer le mois et demi restant à courir jusqu’à la rentrée de septembre. Le tout agrémenté des résultats et des perspectives des sociétés, qui sont plutôt favorables jusque-là même si l’aléa covid a fait un retour en force dans les projections des directions financières.

L’agenda du jour, presque vierge au niveau macroéconomique, sera en revanche très chargé côté entreprises, avec notamment dès ce matin en Europe ASML, Daimler, Novartis, SAP ou Iberdrola, en attendant Johnson & Johnson et The Coca-Cola Company à la mi-journée aux Etats-Unis. Microsoft lancera les publications des grandes valeurs technologiques demain soir.

Cette accumulation de résultats et de prévisions est importante parce qu’elle va permettre aux analystes de tester leurs scénarios annuels et contribuera à orienter le sentiment du marché. Un sentiment qui sera plus ou moins fixé à la fin de la semaine prochaine, puisqu’une majorité d’entreprises aura publié, permettant aux fournisseurs de données de produire leur palette habituelle de statistiques.

A ce stade, il semble que la campagne de résultats sera favorable. C’est en tout cas ce que révèle le premier échantillon des publications. Les soubresauts boursiers du moment ne viennent pas des sociétés mais des autres variables. Les classiques comme la macroéconomie, la géopolitique et la politique monétaire, et les plus récentes comme la situation sanitaire. Sur ce dernier point, plusieurs voix se sont élevées pour objectiver le débat sur la façon d’interpréter les chiffres de la pandémie. Au lieu d’égrener l’anxiogène liste des contaminations, pourquoi ne pas s’en tenir à des chiffres plus parlants, comme le nombre de cas graves et de décès rapportés à la population, maintenant que nous avons le recul nécessaire et que les données permettent d’intégrer l’impact (positif) de la vaccination ? Un très bon papier à ce sujet a été publié par une éditorialiste de Bloomberg ce matin.

La séance du jour sera donc marquée par une grosse série de résultats et l’absence d’indicateurs macroéconomiques majeurs. Rebelote demain avec beaucoup de chiffres d’entreprises, mais aussi les annonces de la Banque centrale européenne sur sa politique monétaire. Une réunion très attendue alors que l’institution est à la croisée des chemins en matière de stratégie, toujours tiraillée entre sa frange dure et sa faction interventionniste.  

Le CAC40 gagne 0,6% à 6387 points peu après l’ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les stocks pétroliers hebdomadaires américains seront publiés à 16h30.

La paire euro dollar évolue à 1,1774 USD. L’or a perdu du terrain hier à 1809 USD l’once. Le pétrole reste sous pression, avec un Brent à 68,84 USD et un WTI à 66,71 USD. Le rendement de la dette américaine atteint 1,21% sur 10 ans. Le Bitcoin rebondit à 30 500 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Alfa Laval : DNB passe d’acheter à conserver en visant 355 SEK.
  • Alstom : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 48 à 54 EUR.
  • ASR Nederland : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne.
  • AXA : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 25 EUR.
  • Believe : Société Générale démarre le suivi à l’achat en visant 24,10 EUR.
  • Compass : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 1660 GBp.
  • Corbion : Barclays passe de pondération en ligne souspondérer en visant 43 EUR.
  • DKSH : Julius Bär reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 73 à 78 CHF.
  • Electrolux : DNB passe de conserver à acheter en visant 250 SEK.
  • Fevertree : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 2300 à 2100 GBp.
  • Getinge : Berenberg reste à l’achat avec un objectif de cours relevé de 310 à 380 SEK.
  • Hiscox : HSBC passe de conserver à acheter en visant 1030 GBp.
  • Kuehne + Nagel : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 305 CHF.
  • Next : Berenberg passe de vendre à conserver en visant 7100 GBp.
  • NN Group : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer.
  • NX Filtration : Berenberg démarre le suivi à l’achat en visant 14 EUR.
  • Rémy Cointreau : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 139,60 à 152,10 EUR.
  • Shurgard Self-Storage : Société Générale démarre le suivi à l’achat en visant 51,50 EUR.
  • Sodexo : Jefferies passe de sousperformance à achat en visant 85 EUR.
  • Somfy : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 167 EUR.
  • UBS : Jefferies reste à l’achat avec un objectif de cours relevé de 20 à 21 CHF.
  • Vifor Pharma : Research Partners passe de vendre à conserver.

En France

Publications de résultats marquantes

  • Compagnie Plastic Omnium : les prévisions 2021 sont relevées à l’issue du premier semestre.
  • Sartorius Stedim Biotech : les résultats sont en ligne avec les annonces du début juillet, lorsque la société avait relevé ses objectifs.
  • Ubisoft : le T1 fiscal est un peu faible, mais les objectifs « à large spectre » sont confirmés.
  • Vallourec : les objectifs 2021 ont été relevés ce matin.
  • Virbac : les revenus du T2 sont en vive hausse de 18,3%, au-delà des attentes.

Annonces importantes

  • L’Autorité des marchés financiers déclare conforme le projet d’offre publique d’achat de Veolia sur Suez.
  • Le groupement Bouygues Bâtiment Nord-Est désigné lauréat de la nouvelle cité administrative de Lille.
  • L’Agence européenne du médicament a commencé à se pencher sur le dossier du candidat-vaccin de Sanofi.
  • Alstom livrera 36 trains Metropolis pour les lignes 8 et 9 du Métro de São Paulo. Le groupe a par ailleurs annoncé 1,2 Md€ d’émissions obligataires, en deux tranches de 6 et 9 ans avec des taux faibles.
  • Covivio Hotels place 500 M€ d’obligations 2029 à 1%.
  • Akka signe 179,3 M€ de lignes de crédit.
  • Taiwan Cement Corporation prend le contrôle d’Engie EPS à 17,10 EUR l’action, qui devient NHOA.
  • Navya va recevoir 7,5 M€ de subventions pour quatre de ses projets technologiques.
  • Le système ISS Spotter de Delta Drone mis en œuvre lors du Festival de Cannes.
  • Damartex renforce son pôle Healthcare avec l’acquisition de MSanté.
  • Reworld annule des actions autodétenues représentant 4,85% de son capital
  • Hoffmann Green Cement signe un contrat de commercialisation de ses ciments avec Alegina.
  • AB Science annonce la publication d’un article dans Science, qui confirme le potentiel du masitinib comme traitement de la Covid-19 avec une activité antivirale contre le SARS-CoV-2 et tous ses variants testé in vivo (sur des souris) et in vitro.
  • Ubisoft, Compagnie Plastic Omnium, Pierre & Vacances, Somfy, Orpea, Vente-Unique, La Française de l’Energie, Sword, Makheia, Nanobiotix, Mastrad, LNA Santé, Sidetrade, Virbac, Réalités, BOA Concept, HighCo, Abeo, Qwamplify, Believe, ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Publications de résultats marquantes

  • Akzo Nobel : les résultats trimestriels sont en vive hausse, mais légèrement inférieurs au consensus au niveau du bénéfice net.
  • ASML : le fournisseur d’équipements pour l’industrie des semi-conducteurs a vu ses bénéfices bondir au-delà du milliard d’euros au second trimestre, très légèrement au-dessus des prévisions. Les objectifs sont relevés.
  • Daimler : le constructeur allemand vendra moins de Mercedes que prévu à cause des pénuries de semi-conducteurs.
  • Netflix : le titre est stable post séance malgré des résultats mitigés.
  • Novartis : les résultats du T2 dépassent le consensus de place. Les objectifs annuels sont confirmés.
  • SAP : l’éditeur de logiciel allemand a relevé ses prévisions après un bon trimestre.
  • United Airlines : les pertes trimestrielles sont un peu plus élevées que prévues, mais globalement proche des attentes.

Annonces importantes

Lectures

Copyright © 2021 Zonebourse.Zonebourse
Share: