• Solutions GFI
  • FINMA
  • Processus d’autorisation

Gestionnaires & trustees : le seuil des 1’000 autorisations est franchi

A la date du 18 août, la FINMA avait accordé son autorisation à 1’003 gestionnaires de fortune & trustees. 330 de plus qu’à la fin décembre 2022. Il lui reste encore plus de 700 dossiers à traiter. Pour l’instant, en termes d’encours, la taille médiane dépasse légèrement les 60 millions de francs.

Au 18 août, la FINMA avait donc délivré plus d’un millier d’autorisations à des gestionnaires de fortunes et trustees exerçant leur activité en Suisse. 1’003 plus précisément, répartis en deux groupes. Le premier, le plus important, rassemble les gestionnaires de fortune et trustees autorisés par la FINMA et surveillés par un organisme de surveillance. Le second réunit les gestionnaires de fortune et trustees autorisés et surveillés directement par la FINMA, car ils obéissent à la règle LEFin des « sociétés de groupes suisses ». Ils sont un peu moins d’une centaine dans ce cas et les sociétés affiliés au groupe Aquila en représentent près du tiers.

Pour rappel, la FINMA avait reçu l’an passé 1’699 demandes d’autorisation. Au 31 décembre 2022, elle en avait délivré 670, dont 642 à des gestionnaires de fortune.  A cette date, 1’060 établissements avaient déclaré à la FINMA qu’ils ne déposeraient pas de demande.

Au 18 août, ils sont donc 917 gestionnaires de fortunes et trustees dûment autorisés et surveillés par un organisme de surveillance. Les Trustees sont au nombre de 54. Pour ce qui relève de la répartition géographique, 235 sont établis à Zurich – ils forment le plus important contingent – 179 à Genève et 106 à Lugano. Cinq organismes de surveillance se partagent ces 917 membres agréés : l’AOOS, SO-FIT, FINcontrol, l’OSIF et l’OSFIN. Emanation de l’ASG, l’AOOS en supervise à elle-seule 408.

Le 18 août, la FINMA a publié un nouveau communiqué sur l’état du processus d’autorisation et de la surveillance des gestionnaires de fortune et des trustees. Les chiffres qu’elle livre sont arrêtés au 30 juin 2023. 950 autorisations ont alors été octroyées.

Sur l’ensemble des demandes reçues au 30 juin, la répartition géographique est la suivante : 56% en Suisse alémanique, 34% en Suisse romande et 10% au Tessin.

En ce qui concerne les gestionnaires de fortune et trustees autorisés, la FINMA souligne que la plupart d’entre eux sont des microentreprises constituées en sociétés anonymes et employant moins de trois postes à plein temps. « Le montant total de la fortune gérée par les établissements autorisés au 30 juin 2023 s’élève à 177 milliards de francs, toutes formes juridiques confondues, précise le communiqué FINMA. Ce chiffre correspond à une médiane se situant à 61 millions de francs par établissement, avec toutefois de grandes différences d’une entité à l’autre. »

Lien vers la communication FINMA:

20230818-finma-aufsichtsmitteilung-03-2023.pdf

Sphere

The Swiss Financial Arena

Depuis sa création en 2016, SPHERE anime la communauté des pairs de la finance suisse. Elle leur propose en français et en allemand différents espaces d’échange avec un magazine, des hors-série réservés aux Institutionnels, un site web et des évènements organisés tout au long de l’année pour aborder de nombreuses thématiques. Toutes les parties prenantes de la finance, l'un des plus importants secteurs économiques de Suisse, ont ainsi à leur disposition une plateforme où il leur est possible d’échanger, de s’informer et de progresser.

Rue Barton 7
Case postale 1806
CH-1211 Genève 1

P +41 22 566 17 32

© 2023 Sphere Magazine

Site réalisé par Swiss House of Brands