• Interview Carin Rosenberger
  • Team Head External Asset Managers & Managing Director 
  • LGT (Suisse)

« Le secteur des EAM va continuer de croître de manière importante »

La banque LGT Suisse a développé à Zurich ses services pour les gestionnaires de fortune et les gestionnaires de fonds, avec la mise en place d’une nouvelle équipe. Une activité d’une importance stratégique pour la banque. La responsable de cette équipe, Carin Rosenberger, nous explique ses objectifs, les défis qu’elle va devoir surmonter et le potentiel du secteur.

Depuis juin 2022, vous êtes responsable d’une équipe nouvellement créée pour les intermédiaires financiers. Quels sont vos objectifs ?

Carin Rosenberger. Nous avons des objectifs de croissance ambitieux dans ce domaine. Outre les gestionnaires de fortune, nous voulons également attirer des gestionnaires de fonds et des multi family offices. Dans le domaine des gestionnaires de fonds en particulier, notre objectif principal est faire savoir que le Liechtenstein est un bon endroit pour héberger leurs produits. Grâce à notre équipe dynamique et à l’excellente offre de LGT, je suis persuadé que nous y parviendrons.

Jusqu’à la fin de l’année 2022, les questions de réglementation ont été au cœur des préoccupations de nombreux gestionnaires de fortune indépendants. Comment percevez-vous aujourd’hui le secteur en Suisse ?

Avec la FINIG, le nombre de gérants de fortune a diminué, mais pas les actifs gérés. Grâce à la fidélité de sa clientèle, le secteur possède toujours un grand potentiel et il continuera à croître de manière importante malgré les nouvelles contraintes réglementaires. Mais aussi, en partie, grâce à elles. En effet, l’autorisation délivrée par la FINMA est devenue un label de qualité. L’évolution future dépend désormais, entre autres, de la compétence des gérants à maîtriser efficacement l’évolution des coûts résultant de ces obligations réglementaires. Par ailleurs, de plus en plus de spécialistes viennent enrichir l’offre dans le secteur, par exemple dans les domaines des private markets, de la durabilité ou des cryptos. Notre activité est donc aujourd’hui plus diversifiée et plus passionnante que jamais.

Avec quelles offres pensez-vous convaincre les gestionnaires de fortune ?

La LGT, banque privée familiale d’envergure internationale, est un partenaire stable et fiable. Nous pouvons nous prévaloir d’une histoire plus que centenaire et nous sommes actifs depuis 30 ans, avec beaucoup de succès, dans le domaine de l’intermédiation. Nos clients apprécient cette stabilité tout autant que le suivi personnalisé de la clientèle sur place, au Liechtenstein ou en Suisse.

Notre portefeuille de prestations couvre un large éventail de services : fonds Private Label, solutions de placement sur les private markets via notre asset manager LGT Capital Partners, impact investing, une offre ESG propre pour les intermédiaires, des hypothèques internationales et un conseil global en philanthropie.

Qu’en est-il du digital ?

Nous profitons de toutes les opportunités offertes par la numérisation, pour rendre la collaboration entre les gestionnaires de fortune et LGT encore plus efficace. Grâce à nos systèmes actuels et à nos interfaces, toutes les classes d’actifs, y compris le FX, les traded-options, et quelques autres encore peuvent être traitées facilement en ligne. Notre solution électronique d’onboarding pour les intermédiaires et leurs clients finaux permet également d’améliorer l’efficacité des processus. En fin de compte, tous nos efforts doivent servir à ce que nos partenaires disposent de plus de temps pour pouvoir offrir une expérience sans cesse meilleure à leurs clients.

La prochaine génération de clients est un thème important pour l’ensemble du secteur. Comment se positionne votre banque ?

Cela a en fait toujours été un défi central dans le secteur financier, mais ce sont aussi, à mon avis, de grandes opportunités. Nous avons pris différentes mesures pour mieux comprendre la nouvelle génération. En plus des enquêtes régulières auprès des clients, nous avons créé dès 2008 la LGT Next Generation Academy. Dans ce contexte, plusieurs thèmes nous semblent particulièrement importants. Pour la jeune génération, le digital va de soi et constitue un facilitateur important, notamment dans le domaine financier. Ils sont habitués à décider et à faire les choses par eux-mêmes, indépendamment du moment et du lieu. Avec notre stratégie de numérisation, qui touche toute la banque, nous voulons convaincre cette jeune génération. La durabilité revêt également une grande importance pour elle, car elle est fermement ancrée dans les valeurs de notre entreprise. Les clientes et les clients en tirent des avantages concrets, par exemple grâce à notre monitoring ESG indépendant et à l’accès à l’offre “Impact Investing” de notre société sœur Lightrock.

 

Carin Rosenberger

LGT (Suisse)

Carin Rosenberger dirige chez LGT Bank (Suisse) l’équipe en charge des gérants de fortune externes. Avec cette équipe, elle est responsable du suivi et de l’acquisition de gérants de fortune externes, de multi family offices et de gestionnaires de fonds en Suisse alémanique. Auparavant, cette économiste de formation a travaillé pendant plus de 12 ans pour Credit Suisse (Suisse), où elle a occupé les postes de Senior Relationship Manager et de Sales & Business Development dans les domaines External Asset Managers et Institutional Asset Managers. La LGT Bank (Suisse) fait partie du groupe LGT, qui appartient à 100% à la famille princière du Liechtenstein. Elle emploie plus de 4’500 personnes dans le monde entier. En 2022, le groupe LGT gérait des actifs d’une valeur de 287,2 milliards de francs.

SOLUTIONS EAM
Indices

Indices

Nicholas Hochstadter
Performance Watcher
« Performances positives et rassurantes pour les gérants suisses en 2023 »

Sphere

The Swiss Financial Arena

Depuis sa création en 2016, SPHERE anime la communauté des pairs de la finance suisse. Elle leur propose en français et en allemand différents espaces d’échange avec un magazine, des hors-série réservés aux Institutionnels, un site web et des évènements organisés tout au long de l’année pour aborder de nombreuses thématiques. Toutes les parties prenantes de la finance, l'un des plus importants secteurs économiques de Suisse, ont ainsi à leur disposition une plateforme où il leur est possible d’échanger, de s’informer et de progresser.