• Solutions GFI
  • Elmar Meyer
  • Associé et CEO
  • Rieter Fischer

« Je n’ai pas eu besoin de due diligence pour reprendre Rieter Fischer »

En avril, Elmar Meyer est devenu l’actionnaire et le CEO de Rieter Fischer, une boutique qu’il connait d’autant mieux qu’il a été d’abord membre de son conseil d’administration. Il revient dans cet interview sur ce changement de rôle et sur ses projets pour l’entreprise qu’il dirige désormais.

Avocat d’affaires puis spécialiste Compliance, vous êtes finalement devenu actionnaire et CEO d’une société, Rieter Fischer, qui se partage entre asset management et wealth management ? Quelles ont été vos motivations ?

Je dois ici faire un bref retour en arrière. Chez Julius Baer à Dubaï, j’ai remarqué que les activités bancaires me plaisaient de plus en plus. Après mon retour, j’ai eu l’occasion de collaborer avec des gestionnaires de fortune et j’ai eu des contacts intensifs avec Rieter Fischer – je suis d’ailleurs devenu membre de son conseil d’administration. Lorsqu’il a fallu trouver une solution pour succéder aux deux fondateurs Patrick Rieter et Erich Fischer, je me suis montré tout de suite été enthousiaste. Il s’agit donc – même si cela ne semble pas être le cas de l’extérieur – d’une solution naturelle qui a été très bien acceptée en interne. C’est extrêmement important pour moi. Il n’a pas non plus été nécessaire de procéder à une due diligence, comme c’est généralement le cas pour ce type de rachat : Je connais pratiquement tous les boulons de la société et je sais combien chaque table a coûté. J’ai donc pu évaluer très précisément les risques associés à cette transaction.

Où voyez-vous  votre croissance?

En discutant avec des gestionnaires de fortune et des clients institutionnels, nous constatons que nos connaissances approfondies des actions suisses restent très demandées. Nous pouvons nous appuyer sur cette demande en lançant non seulement des fonds, mais aussi des certificats comme les AMC, qui peuvent alors aussi intéresser les gérants indépendants. Nous passons donc plutôt à l’offensive du côté des produits et n’engageons plus de banquiers privés. Mais quand je dis offensive en termes de produits, il est clair que nous maintenons notre focalisation sur les moyennes et petites capitalisations suisses. Nous ne sommes pas les bonnes personnes si vous cherchez des obligations japonaises ou des produits cryptos.

Rieter Fischer, asset manager spécialisé dans les actions suisses, se double d’un gestionnaire de fortune. Où pensez-vous mettre l’accent à l’avenir?

Chez Rieter Fischer, la part des clients Wealth management est encore faible par rapport à l’asset management, notamment sur le segment institutionnel. J’ai apporté beaucoup de clients privés de par mon travail chez Lexpert. Cependant, je compte maintenir cette pondération. Rieter Fischer est un expert dans le domaine des petites et moyennes capitalisations suisses – c’est une force incroyable que nous pouvons encore développer.

Beaucoup de gestionnaires d’actifs et de gestionnaires de fortune savent que l’idée fondamentale de “changement de génération” à la tête de l’entreprise est une problématique majeure. Quelles sont vos expériences dans ce domaine ?

Eh bien, dans mon cas, c’est certainement très particulier, car j’ai bien connu Rieter Fischer avant que le changement n’ait lieu. Mais en tant que conseiller et avocat, j’ai assisté à de nombreux processus de ce type chez plusieurs gestionnaires de fortune. Le facteur décisif est certainement la confiance dans la nouvelle direction ainsi que dans les nouveaux propriétaires. Et, bien sûr, se pose la question de savoir comment les détenteurs des postes clés au sein de l’entreprise se sentent à l’aise avec la nouvelle configuration. C’est pourquoi il est important de ne pas s’en tenir à une solution d’équité qui maximise juste les bénéfices, mais de privilégier une solution viable à long terme. Il peut s’agir par exemple de mettre en place une plateforme pour les gestionnaires de fortune.

Elmar Meyer

Rieter Fischer Partners

Elmar Meyer est CEO et actionnaire de Rieter Fischer Partners à Zurich depuis avril 2023. Il est également fondateur et membre du conseil d’administration de Lexpert Partners, un cabinet d’avocats spécialisé dans les services financiers et leurs clients. De 2012 à 2016, Meyer a été associé du cabinet de conseil juridique et fiscal GHM Partners à Zoug. Auparavant, il a travaillé pour Julius Baer, d’abord à Zurich, puis à Dubaï en tant que Head Legal & Compliance et membre de la direction. Avant de rejoindre Julius, Elmar Meyer était membre de l’équipe M&A et Banking du cabinet d’avocats Froriep à Zurich.

Sphere

The Swiss Financial Arena

Depuis sa création en 2016, SPHERE anime la communauté des pairs de la finance suisse. Elle leur propose en français et en allemand différents espaces d’échange avec un magazine, des hors-série réservés aux Institutionnels, un site web et des évènements organisés tout au long de l’année pour aborder de nombreuses thématiques. Toutes les parties prenantes de la finance, l'un des plus importants secteurs économiques de Suisse, ont ainsi à leur disposition une plateforme où il leur est possible d’échanger, de s’informer et de progresser.

Rue Barton 7
Case postale 1806
CH-1211 Genève 1

P +41 22 566 17 31

© 2023 Sphere Magazine

Site réalisé par Swiss House of Brands